Le projet

Étapes du projet et dates importantes

Construction :
Amorcée à l’automne 2013, la construction de l’usine de démonstration de FC a été réalisée sur une période de 37 semaines, au cours desquelles 57 000 heures de travail ont été effectuées sur le chantier, et ce, sans aucun incident avec perte de temps, donc un excellent bilan en santé et sécurité.  La construction du site a été complétée le 31 mars 2014.

Mise en service :
Par la suite, les équipements ont été vérifiés et testés dans les délais prévus et les premiers essais de fabrication ont eu lieu à la fin du mois de mai 2014. Les premiers filaments de cellulose ont été produits au début de juin et les premiers essais d’intégration des FC à la fabrication de produits ont été menés en juillet 2014. Ces essais ont permis de démontrer à l’échelle industrielle le potentiel des FC dans certains produits fabriqués par la société Kruger, notamment des produits de papier à usages domestiques.

Production et R&D :
À l’automne 2014, des tests ont révélé que la capacité de renforcement des FC produits à Trois-Rivières est équivalente à ce qui avait été obtenu à l’usine pilote de FPInnovations, malgré une mise à l’échelle de 25 fois la capacité de production.

L’usine peut produire jusqu’à cinq tonnes de biomatériau FiloCell par jour, tandis que des projets de R&D sont menés en parallèle afin de développer de nouvelles applications pour les FC dans des secteurs non traditionnels.

Dates importantes

17 septembre 2014 Signature d’une entente de partenariat stratégique entre Kruger Biomatériaux et FPInnovations
18 décembre 2013 Annonce officielle du partenariat entre Kruger et FPInnovations pour la construction de l’usine de démonstration à Trois-Rivières.
Septembre 2013 à avril 2014 Période de construction de l’usine.
5 juin 2014 Production de la première tonne de filaments de cellulose.
17 juin 2014 Inauguration officielle de l’usine.
Avril à novembre 2014 Phase d’essais et d’optimisation de l’équipement.
20 novembre 2014 La société Kruger reçoit le prix Innovation Ouverte au 27e gala de l’ADRIQ

Un projet vert

La production des filaments de cellulose est un processus entièrement mécanique et qui n’a recours à aucun agent chimique, ni à des enzymes. De plus, ce processus ne génère aucun effluent.

Par ailleurs, lorsqu’incorporés à certains produits, les filaments de cellulose permettront d’en améliorer la performance, soit en les rendant plus résistants, plus légers, plus durables, voire plus économiques. Ces facteurs contribueront à réduire l’empreinte écologique de ces produits, par exemple en réduisant les émissions liées à leur transport, entre autres avantages.

Partenaires du projet

L’usine de démonstration de filaments de cellulose de Trois-Rivières a été construite dans le cadre d’un important projet de recherche et d’innovation mené en partenariat par la société Kruger et l’organisme FPInnovations.

En construisant la toute première usine de démonstration de filaments de cellulose au monde, Kruger et FPInnovations se sont donné une longueur d’avance dans la course mondiale au développement des biomatériaux issus de la forêt. Le projet a donc suscité l’intérêt de l’industrie et des gouvernements qui ont contribué collectivement un total de 43 millions $ à ce jour pour la construction de l’usine de démonstration et le financement de projets de recherche.

Mise en oeuvre

  • FPINNOVATIONS : Ayant pour mission de concevoir des solutions durables pour l’industrie en favorisant la recherche innovatrice et les progrès technologiques qui reflètent les attributs uniques de la ressource forestière canadienne, FPInnovations est un partenaire de premier plan dans ce projet de développement et de commercialisation de filaments de cellulose. C’est d’ailleurs FPInnovations qui a développé et breveté le processus industriel qui a été instauré à l’usine de démonstration FiloCell de Trois-Rivières.
  • KRUGER INC. : Par l’entremise de sa filiale Kruger Biomatériaux, la société Kruger a contribué au projet sur plusieurs plans, notamment par une contribution financière et en accueillant l’usine de démonstration à son usine de papier de Trois-Rivières, ainsi qu’en fournissant des ressources humaines et matérielles, en plus de son expertise en matière de production industrielle.

Financement

  • Conscients du potentiel d’avenir des FC, plusieurs partenaires ont appuyé financièrement le projet, dont Ressources naturelles Canada, par le biais du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Investissement Québec, le gouvernement de la Colombie-Britannique, la société Kruger et FPInnovations.

 

Avancement de la recherche

  • Plusieurs universités et centres collégiaux de technologies ont été invités à participer au programme de recherche. Les filaments de cellulose feront donc l’objet d’une attention particulière dans plusieurs institutions au cours des années à venir.